Nom / Name

A new school year means 350 names to pronounce correctly and memorize. It’s a challenge every single time. I had never realized until this year that my French brain gets in the way of my pronouncing these names ‘properly’. One of the challenges that belongs to multiple cultures are the various pronunciations of names. I picked the name Voltaire for my dog because it can be pronounced similarly in both languages. I really wanted to name him Camus after my favorite author but I refrained fearing the pronunciation as “CAAm-U-SSe”. I actually think Americans who pronounce it like that are cute but I didn’t like that it sounded so drastically different.
My first instinct is always to pronounce names in French, I’m not sure why. Names like Andrés, Angelique, Jeanette (doesn’t get Frenchier than that!) or Elias come out of my mouth in French, because to me, they’re French names! But no, these chNom:Nameildren expect an American pronunciation because they live in America.
The name I struggle with the most is Andrea. It’s my sister’s name and the pronunciation of it as “Anne-driiii-a” makes my skin crawl. My sister always hated it too so she took on the nickname “Andi” when she went to college in the States. I care deeply about pronouncing each and every single name of my students. Chinese names are especially difficult but I always persevere. Even now, all these years later, I refuse to pronounce Andrea improperly, but Jeanette, that happens to be ok. Go figure!

Une nouvelle année scolaire signifie 350 noms à prononcer correctement et à mémoriser. C’est toujours un défi. Je n’avais jamais réalisé jusqu’à cette année que mon cerveau français est un obstacle à la prononciation “correcte” de ces noms. Les multiples prononciations sont toujours un défi avec plusieurs cultures. J’ai choisi le nom Voltaire pour mon chien parce qu’il est prononcé de façon similaire dans les deux langues. Je voulais vraiment utiliser le nom Camus après mon auteur préféré, mais je m’en suis abstenue car je craignais “CAAm-U-SSe”. En fait je trouve les Américains qui le prononcent comme ça mignons, mais je n’aime pas le fait que les prononciations soient différentes.
Mon premier instinct est de prononcer les noms propres en français, je ne sais pas trop pourquoi. Des noms comme Andrés, Angélique, Jeanette (plus français que ça on meurt!) ou Elias sortent de ma bouche en français, puisque pour moi ce sont des noms français! Mais non, ces enfants attendent une prononciation anglophone puisqu’ils habitent aux États-Unis.
Le nom avec lequel j’ai le plus de mal est Andréa. C’est le nom de ma sœur et la prononciation “AWn-driii-a” me donne la chair de poule. Ma sœur a toujours détesté cette prononciation donc elle a adopté le surnom “Andi” quand elle est allée à l’université aux US. C’est très important pour moi de prononcer chaque nom d’élève correctement. Les noms Chinois sont particulièrement difficiles mais je me débrouille. Par contre, après toutes ces années, je refuse de prononcer Andrea incorrectement, mais Jeanette par contre, ça ne me dérange pas.

Gros Bisous

Voltaire + Julia

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s