Une Maman pas comme les autres – A Mother unlike any other

IMG_8308J’ai les photos pour ce post depuis cet été, j’avais toute une idée en tête, quelque chose dédié à ma maman et à sa déco, mais la vie en a décidé autrement. Le post a bien changé mais j’espère qu’il démontre combien je suis fière d’être sa fille.

De retour chez moi à Brooklyn après un petit séjour à Paris, ça a l’air si glamour quand c’est écrit comme ça. Quand les gens pensent aux vacances à Paris, ils s’imaginent des journées romantiques pleines de musées et de promenades, de culture, de gastronomie. Pour moi, Paris c’est préparer des repas simples dans la cuisine serrée de ma maman, en mangeant du pain pendant que l’eau bout et la viande cuit, des promenades que je fais avec son chien, ou des grasses matinées, ou encore des bons moments avec ma famille. Ce sont des odeurs, des choses sans importance qui me font revivre mon enfance, mon adolescence. C’est simple quoi.

Généralement ma mère me demande de l’aider avec sa déco ou ses meubles. Cet été, maman voulait améliorer sa cuisine donc je lui ai proposé de repeindre de couleur vive un des murs les plus abîmés. Chose tabou pour ma mère qui décore tout en blanc et en beige depuis bien avant ma naissance. Pour une fois, elle m’a dit oui. J’étais aux anges. J’étais assez surprise par la grande sélection de qualité et de prix pour ce genre de projet, mais en une heure et après un petit trajet sous la pluie, on avait tout ce qu’il me fallait. J’avais tellement peur de mal faire mon coup et de la décevoir. J’avais des souvenirs qui me revenaient en boucle de maman en colère, à des âges différents parce que j’avais taché une nappe, une table, un tapis, un mur… avec du feutre, de la peinture, du crayon… Mais je me suis bien débrouillée et j’avais raison, ça fait carrément canon le mur rose avec des photos en noir et blanc. Maman était si heureuse que j’en rayonnais.

IMG_8279Quand j’ai su qu’elle viendrait à NY pour les fêtes, j’ai décidé qu’elle dormirait chez moi quelques jours. J’allais prendre une photo d’elle devant mon mur ultra coloré et rose dans ma cuisine pour le blog. L’avis de ma famille est extrêmement important pour moi, mais pour la déco, c’est maman que j’idolâtre. Ses appartements ont toujours été classe, clairs, propres, organisés à sa façon et confortables. J’ai toujours essayé de la copier avec du mobilier version Ikea, mais mon amour des couleurs me trahit à chaque fois. J’avais hâte de voir sa personnalité, ses gestes, son rire dans mon espace, un vrai cadeau de Noël.

Malheureusement elle est tombée, s’est cassée la hanche et on est aussitôt rentrées à Paris pour qu’elle se fasse soigner – pas de visite d’appart. Tant pis. Au lieu d’une photo d’elle dans ma cuisine, j’ai une photo d’un texto qu’elle m’a envoyé de l’hôpital quand je prenais de ses nouvelles un soir. Comme vous pouvez le constater, elle a un sens de l’humour incomparable aux autres même en soufrant le martyre. Si vous ne comprenez pas l’anglais, je lui ai demandé comment elle se sentait et elle m’a répondu qu’elle se préparait pour le tapis rouge.

FullSizeRender

C’est drôle, on a toutes les deux passé une semaine très difficile, maman a encore beaucoup à faire pour être complètement rétablie mais mine de rien, on a pu passer beaucoup de temps ensemble. Et on a rigolé, qu’est-ce qu’on a rigolé! Donc avec ce petit post, je voulais remercier ma maman pour son courage, sa force et son sourire magnifique – sa confiance en moi, qui me permet de faire des choses dont j’ai peur jour après jour. Ma mère m’a appris énormément de choses dans ma vie, mais ce qu’elle m’apprend sans dire un mot, c’est comment vivre: de ressentir tout à 150% même si ça fait mal, de saisir toutes les opportunités pour l’aventure, aimer, créer, apprécier l’art, faire des conneries et d’assumer… Ou pas. À une maman pas comme les autres. Je t’aime.

IMG_8446

I’ve had pictures for this post since the summer. I had it all planned: a post on my mother, on her interior design, but life got in the way. This post changed but I hope it still represents how proud I am to be my mother’s daughter.

Back at my place after a quick trip in Paris, it seems so glamorous written like that. When people imagine trips to Paris, they dream up romantic days full of museum visits, strolls, culture, gourmet cooking. To me, Paris is preparing meals in my mother’s tiny kitchen, eating bread as the water boils and the meat simmers; it is walks on autopilot with her dog, lazy mornings, and good times with family in ordinary rooms. It’s scents and little things that enable me to relive my childhood and adolescence. It’s simple really.

As my mother generally asks for my help on interior design, this summer she wanted to enhance her kitchen so I offered to paint the most affected wall a bright color. Such a taboo subject for my mother, who has been decorating with white and beige colors since before my conception. For once, she said yes. I was delighted. I was quite surprised by the differences in selections, quality and price for this type of project but in an hour and after a small trip in the rain, we had all that I needed. I was so afraid of messing up and disappointing her. I had memories of her at various ages, angry because I stained a tablecloth, a table, a rug, a wall… with marker, paint, pencil… But I did it and I was right, a pink wall with black and white pictures looks totally awesome. Mommy was happy and I was in heaven.

IMG_8280

When I knew that she was coming to NY for the holidays, I decided to have her over for a couple of days and take a picture of her by my pink kitchen wall for the blog. My family’s approval is extremely important to me but for interior design, I idolize my mother. Her apartments have always been classy, bright, clean, organized her way and comfortable. I always tried to copy her taste in furniture Ikea-style, my love of color always betrays me though. I was looking forward to having her personality, her body language, her laugh in my space, a real Christmas gift.

Unfortunately she fell, broke her hip and we returned to Paris as quickly as possible to take care of her – no apartment visits. Oh well. Instead of that picture of her in my kitchen, I have a screenshot of a text I sent to check up on her, and her response. It shows how hilarious she really is, I asked her how she was and she answered “getting ready for the red carpet.” Nobody has a sense of humor like my mother, even when she is crippled with pain.

FullSizeRender


It’s funny, we spent a very difficult week, my mother has a lot of healing to do but in the end, we got to spend tons of time together. And we laughed, oh did we laugh! So with this post, I want to thank my mother for her courage, her strength her beautiful smile –
her trust in me, that enables me to do things I would be terrified to do day after day. My mother has taught me so much but what she teaches me without saying a word is how to live: to feel everything 150% even if it hurts, to seize any opportunity for adventure, for love, to create, to appreciate art and to make mistakes and own up to them… or not. To a mother unlike any other, I love you.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s