Imprimante / Printer 

printerblog

Mon imprimante de plus de huit ans a décidé d’arrêter de fonctionner. Comme ça, elle en avait marre. Ce jour-là, le mot “imprimante” était dans le vocabulaire d’un de mes cours. Ce n’est qu’un objet, de la technologie, je ne devrais pas être sentimentale surtout parce qu’elle est énorme et je n’avais pas besoin de toutes ses fonctions compliquées. Je l’avais achetée pendant mon masters pour créer un portfolio à format originale. Ça en a valu la peine. 7 ans d’enseignement où elle a tout imprimé de modèle de modes, aux leçons… Pendant la longue période où je devais imprimer d’inombrables documents pour mon prêt à la banque avec un ordi qui avait du mal à s’allumer, elle a tout imprimé pour moi. Sans elle, je n’aurais pas mon petit chez moi d’une certaine façon. Maintenant, au lieu de prendre presque toute une étagère, elle est au recyclage électronique. Canon m’a dit au téléphone que ça ne valait pas la peine de la réparer. Quand on dessine encore sur du papier, quand on envoie encore des cartes postales et des lettres par courier, on oublie que même nos objects électroniques faits à la chaine ont une petite place dans notre cœur. C’est étrange mais vrai. Je sais que c’est ridicule mais je n’oublirais jamais cette imprimante et tous les moments que j’ai ‘partagé’ avec elle.
My printer of almost eight years decided to stop working a few weeks ago. Just like that, she was sick of it. It happened the day that the word “printer” came up during a French lesson. It’s only an object, technology, I shouldn’t be sentimental especially because it’s huge and I didn’t need all its functions. I had bought it during my Education masters to print a portfolio in an original format. 7 years of teaching: printing templates, lessons, countless visual aids… During the long period where I was applying for a mortgage, it worked for the countless documents funeled through a computer that would barely turn on. Without her, I wouldn’t have my home in a way. Now it’s in the electronic recycling section. Canon told me over the phone it wasn’t worth fixing. When you draw on paper and still write post cards and letters sent my mail, we forget that even technological objects made by the thousands hold a small place in our hearts. It’s strange but true. I know it’s ridiculous but I will never forget this printer and all the moments I “shared” with it. 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s